L'avenir du travail: sens et valeur du travail en Europe

Autor:Dominique Méda
Cargo:Professeure de sociologie à l'Université Paris Dauphine, Paris
Páginas:1-10
RESUMEN

Notre idée moderne du travail est le résultat d’une histoire : le terme n’a pas toujours signifié la même chose ni fait l’objet de la même valorisation au cours des différents siècles. A l’invention du travail-abstrait au XVIIIème siècle, synonyme de peine, d’effort et de sacrifice, a succédé en Europe au début du siècle suivant l’idée que le travail serait la «liberté créatrice» dont... (ver resumen completo)

 
EXTRACTO GRATUITO
1
L’AVENIR DU TRAVAIL: SENS ET VALEUR DU TRAVAIL EN EUROPE
Dominique Méda
Professeure de sociologie à l’Université Paris Dauphine, Paris;
PSL Research University; Directrice de l’IRISSO
(Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales)
Abstract
Notre idée moderne du travail est le résultat d’une histoire : le terme n’a pas toujours
signifié la même chose ni fait l’objet de la même valorisation au cours des différents
siècles. A l’invention du travail-abstrait au XVIIIème siècle, synonyme de peine,
d’effort et de sacrifice, a succédé en Europe au début du siècle suivant l’idée que le
travail serait la «liberté créatrice» dont disposeraient les humains pour transformer le
monde. Mais à la fin du XIXème siècle, c’est au contraire sur le lien salarial que
s’ancrent peu à peu le droit du travail et de la protection sociale. Le travail est donc
censé devenir épanouissant alors même que le salariat n’est pas aboli. La fin du XXème
siècle voit s’opérer dans les sociétés occidentales l’achèvement de ce basculement
multi-séculaire du travail-tripalium vers le travail-épanouissement. Parmi les scénarios
disponibles pour penser l’avenir du travail, certains sont-ils plus susceptibles que
d’autres de faire droit aux immenses attentes des Européens à l’égard du travail ? Nous
en examinons ci-après trois, distingués pour les nécessités de l’exposition mais qui
pourraient tous les trois se déployer dans le futur selon des combinaisons diverses.
The modern idea of labor is the result of a historic evolution: the term has not always
had the same meaning or been the object of the same valorization in the different
centuries. In the eighteenth century, labor was associated with pain, effort and
sacrifice. However, this idea was overcome at the beginning of the next century by the
idea of work as “creative freedom”, in the sense that it was a mean for men and women
to transform the work. By the end of the nineteenth century, labor law and social
protection gradually became anchored to the idea of labor. In the end of the 20
th
century, the concept of labor shifted to work-fulfillment in western societies. In this
context, the paper analyses the future of work. Of the different scenarios available when
thinking about the future of work, are there some more likely than others to be accepted
by European workers?
IUSLabor 3/2016, p. 1–10, ISSN 1699–2938.
Title: The future of labor: meaning and value of work in Europe

Para continuar leyendo

SOLICITA TU PRUEBA